Maison d'édition :
Rencontre avec Florence Aubenas et François Rousseaux
par Grégoire Leménager, journaliste chez l'Obs
Rencontre
2022-06-12
clock
17:00
h -
18:00
h
pin icon
Théâtre Paris Villette

Et si c’était elle, la journaliste de presse écrite la plus connue de France ? Née en 1961 à Bruxelles, Florence Aubenas a été grand reporter à Libération, puis au Nouvel Observateur, avant de rejoindre la rédaction du Monde en 2012. Son nom et son visage ont été rendus célèbres lorsqu’elle a été otage en Irak, cinq mois, en 2005. Mais on les aurait probablement oubliés depuis s’il n’y avait eu ses livres, qui réconcilient l’enquête de terrain et la littérature à hauteur d’homme : La Méprise. L’affaire d’Outreau (éd. du Seuil, 2005), Le Quai de Ouistreham (éd. de l’Olivier, 2010) bien sûr, et récemment L’Inconnu de la poste (éd. de l’Olivier en 2021, réédité par Points en 2022). Un livre qui reconstitue, après sept ans de travail, un sinistre fait divers : en 2008, Catherine Burgod était tuée de vingt-huit coups de couteau dans son bureau de poste à Montréal-la-Cluse, petite commune de l’Ain. L’affaire a été jugée en avril, mais garde bien des zones d’ombre. Comme dans ce récit où Florence Aubenas a l’art de faire du Simenon sans rien inventer.

Né en 1980, François Rousseaux est journaliste à Télérama, après avoir collaboré à des chaînes de télévision, au Parisien – Aujourd’hui en France et au supplément « L’Époque » du Monde. En février 2017, il travaillait pour France 2 à un reportage sur Xavier Dupont de Ligonnès lorsqu’il a entendu, sur France Info, qu’une autre famille avait disparu près de Nantes. Les Troadec : quatre personnes, dont les corps ont finalement été retrouvés dans le Finistère. en En juillet 2021, Hubert Caouissin, le beau-frère du père, a été condamné à trente ans de réclusion. Il s’était mis en tête de récupérer un trésor disparu : de l’or, que la France avait fait transiter par Brest en 1940 pour l’expédier à New York. Dans Pour tout l’or du monde (éd. Fayard, 2021), après quatre ans d’enquête, François Rousseaux raconte cette terrible affaire « avec la volonté de donner la parole à tous les protagonistes », sans jamais confondre son rôle avec celui d’un juge.


EN ACCES LIBRETIRAGE AU SORTS'inscrire
BIBLIOGRAPHIE
JEU-CONCOURS
EN VIDÉO
No items found.
NOUS RETROUVER